Journal du site de Pierre Soulages Le journal de la rédaction du site pierre-soulages.com

musée Soulages à Rodez

Le 31 octobre 2011

Les photos de la rentrée sur :

Rangé dans : musée Soulages

Couleurs et lumière : Chagall, Sima, Knoebel, Soulages…

Le 24 octobre 2011

Des ateliers d’art sacré au vitrail d’artiste

CETTE EXPOSITION S’INSCRIT DANS LE CADRE DU 800ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CATHÉDRALE ET DE L’INSTALLATION DES VITRAUX DE L’ARTISTE CONTEMPORAIN ALLEMAND, IMI KNOEBEL, EN JUIN 2011.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU 15 OCTOBRE 2011 AU 26 FÉVRIER 2012

 

 

 

 

Extrait du communiqué de presse

Rangé dans : Conques, musées

L’ÉQUIPE VIDEO >

Le 22 octobre 2011

RENCONTRE AVEC PIERRE SOULAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

voir aussi :

L'ÉQUIPE MAG N° 1521 du 10 septembre 2011 "AVEC SOULAGES", Supplément de l'ÉQUIPE N° 20 878, 100 % BLACKS

A la Une : "Noir, la couleur de notre origine", entretien réalisé par Olivier Margot

Extrait :... "Peut-il y avoir un rapport entre votre peinture et le rugby ?

Dans toute vraie création, pas seulement picturale, l'inattendu est essentiel. En rugby, il est déjà dans la forme même du ballon, ovale, difficilement prévisible, on ne peut savoir où il va rebondir, le hasard est présent. Et pas seulement dans les rebonds capricieux d'un ballon mais surtout dans tout qui se présente au cours du jeu. Comme en art, il faut être attentif à ce qui échappe à l'intention."...

 

Rangé dans : Non classé

Édouard Adam

Le 17 octobre 2011

Itinéraire d'un marchand de couleurs à Montparnasse

Préface de Pierre Soulages

extrait : ..."On trouvait des produits qui n’étaient pas forcément destinés à la peinture artistique telle qu’elle était conçue, définie, arrêtée par la tradition, et c’est grâce à cet homme que l’on osait se les approprier"...

 

 

 

Rangé dans : littérature

Commissaires-priseurs

Le 17 octobre 2011

Discours de Monsieur Pierre Soulages à l'occasion de la remise des diplômes de la promotion 2010 des élèves commissaires-priseurs le 12 octobre 2011. Extrait : "...Cela vous impose un devoir de vigilance et un véritable engagement au respect, non seulement des vendeurs et des acheteurs, mais de l’art lui-même.

De l’art quelles qu’en soient les origines, venus de temps lointains ou d’aujourd’hui, de pays lointains ou d’ici. N’oubliez jamais que ces oeuvres sont nées d’un rêve ou d’une passion et souvent, elles ne l’ont pas été sans sacrifices..."

Rangé dans : archives

les plus populaires sur les réseaux sociaux

Le 12 octobre 2011

Sur :

 

 

Lire aussi le portrait de Roxana Azimi en archives.

 

Rangé dans : archives